Les Oeufs

 

Anne d’Autruche commença par les œufs, forme hautement symbolique, son évolution se poursuit au fil de l’eau.

Á ce jour celui ci est devenu l’expression de sa « poésie de l’absurde ».

Il laisse éclore un petit monde créatif et récréatif peuplé de petites scènes débordantes d’imaginaire qui font naître sourire et réflexion.

Réalisations


 

Au commencement …

Au commencement, il n’y avait que le non être.
Il fit l’Être.
Il grandit et se changeât en oeuf.
Il reposa toute une année, puis il se fendit.
Deux fragments de coquilles apparurent l’un d’argent, l’autre d’or.
Celui d’argent, voilà la terre; celui d’or, voilà le ciel.
Ce qui était la membrane externe, voilà les montagnes.
Ce qui était la membrane interne, voilà les nuages et les brumes.
Ce qui était les veines, voilà les rivières.
Ce qui était l’eau de la vessie, voilà l’océan.